Le développement durable

L’engagement d’une alimentation durable

La Ville de Paris a adopté le plan Alimentation durable le 1er Juillet 2015 afin d’améliorer la qualité des repas servis dans les restaurants collectifs municipaux. L’objectif est d’atteindre 50% d’alimentation durable en 2020 et d’introduire 1 repas végétarien par semaine.

La Caisse des écoles du 4e arrondissement est engagée dans une démarche d’achats responsables depuis déjà plusieurs année. En 2018, la Caisse des écoles du 4e a atteint 54,8% d’alimentation durable.

La valorisation des déchets alimentaires

Car la sensibilisation au gaspillage alimentaire s’effectue dès l’enfance, la Caisse des écoles du 4e arrondissement a mis en place le tri des biodéchets dans 3 réfectoires de l’arrondissement. Les enfants de maternelles rassemblent les déchets au centre de la table ; les élémentaires, les lycéens et les adultes disposent d’une table de tri avec deux bacs: un pour les déchets alimentaires (ou biodéchets) et un pour les autres déchets. Le personnel de restauration trie également les déchets de cuisine et les restes.

8,6 tonnes de biodéchets ont été collectés par des sociétés extérieures de Janvier à Mai 2019.

« Le meilleur déchet est celui que l’on ne produit pas« 

Les quantités de déchets alimentaires jetés sont affichées dans le réfectoire et à disposition du personnel d’animation pour que celui-ci puisse sensibiliser les élèves.

La Caisse des écoles étudie les quantités jetées afin d’analyser les repas appréciés et ceux qui le sont moins. Des actions correctrices peuvent alors être mises en place.

Exemples d’autres actions pour lutter contre le gaspillage alimentaire

  • Une formation « Nutrition et gaspillage alimentaire » est réalisée par la diététicienne aux équipes d’animation.

  • L’affiche « Petite faim – grande faim » dans tous les selfs de l’arrondissement
  • Afficher le menu sur une ardoise – à Saint-Merri/Renard