Présentation

Caisse des Ecoles, Mairie du 4La restauration scolaire et périscolaire du 4ème arrondissement est gérée par la Caisse des Écoles. Les repas sont produits sur place dans les cuisines des écoles maternelles et élémentaires de l’arrondissement, la liaison chaude s’entendant à la préparation des repas tous les matin pour chaque midi.

 

Qu’est-ce que la Caisse des écoles ?

Il s’agit d’un établissement public autonome géré par un Comité de gestion élu dont le Maire d’arrondissement, M. Christophe Girard est président de droit (14 membres dont 4 sont élus par les adhérents réunis en Assemblée Générale).

Adapter la restauration scolaire aux besoins des familles.

Elaboration des menus par une conseillère diététicienne, selon les recommandations du Programme National Nutrition Santé (PNNS) et la circulaire ministérielle de la restauration du 25 juin 2001 et Le décret sur la qualité nutritionnelle des repas servis dans le cadre de la restauration scolaire du 2 octobre 2011 GEMRCN ( Groupement d’Etude des Marchés en Restauration Collective et de Nutrition)

L’Assemblée générale annuelle réunit les membres du Comité de gestion, les membres fondateurs et les membres souscripteurs avant le 30 juin pour entendre le compte rendu des travaux du Comité de gestion pendant l’année écoulée et l’exposé de la situation financière au 31 décembre.

Depuis quand existe-t-elle ? Quel était son but ?

La Caisse des écoles créée en 1882 était destinée à encourager et favoriser la fréquentation de l’école primaire en aidant les familles, dans un contexte où l’école devenait obligatoire, laïque et gratuite.

Missions et activités de la Caisse des écoles aujourd’hui.

Répondant à la nécessité d’être acteur de l’éducation des enfants, sa mission s’exerce dans les trois principaux domaines d’activité suivants :

  • La restauration scolaire.
  • Les séjours de vacances hiver et été type Arc-en-ciel de la Ville de Paris.
  • La participation financière à des actions scolaires, (Dictionnaires pour les élèves de CM2, dotation annuelle aux écoles maternelles et primaires pour l’achat de petits matériels éducatifs…).