Les actions

Favoriser la fréquentation et l’accès des activités par tous et simplifier les démarches administratives
actions-cde5

  • Instauration de 10 niveaux de tarif pour la restauration scolaire.
  • Prise en compte du quotient de la Caisse d’Allocations Familiales.
  • Evolution du niveau de quotient maximum pour mieux répartir la prise en charge des familles.
  • Mise en place du dispositif Arc en ciel pour les séjours de vacances d’été.
  • Distribution des menus mensuels et des plaquettes de séjours de vacances dans les écoles.
  • Distribution d’un dictionnaire aux élèves de CM2.

Adapter la restauration scolaire aux besoins des familles
actions-cde3

  • Elaboration des menus par une conseillère diététicienne, selon les recommandations du Programme National Nutrition Santé (PNNS) et la circulaire ministérielle de la restauration du 25 juin 2001 et Le décret sur la qualité nutritionnelle des repas servis dans le cadre de la restauration scolaire du 2 octobre 2011.
  • Réunion trimestrielle de la Commission de menus.
  • Organisation régulière de menus à thème.
  • Instauration des goûters des maternelles.
  • Intégration progressive de produits issus de l’agriculture biologique et de proximité : les repas sont composés à 30% de produits biologiques, labellisés (pêche durable, label rouge…), issus de circuits courts et de saison.
  • Création de fiches recettes en concertation avec des spécialistes en restauration collective.
  • Renforcement de la formation des agents de restauration pour une évolution de la qualité de service.
  • Intensification des dispositifs de contrôle des produits alimentaires et de leur traçabilité.
  • Mise en conformité permanente des cuisines et des portages en liaison chaude sous le contrôle régulier de la direction départementale de la protection des populations.